WhatsApp Image 2022-04-12 at 11.12.05.jpeg

"LA VIRILITÉ, COMBIEN ÇA COÛTE À L'ETAT ET À LA SOCIÉTÉ ?"

Lucile Peytavin expose les liens entre les injonctions sociales à la virilité auxquelles sont soumis les hommes et la surreprésentation de ces derniers dans les statistiques des comportements violents et à risque. Ce faisant, elle ouvre la possibilité de penser une éducation plus humaniste transmise aux garçons pour construire une société plus égalitaire, plus apaisée et plus riche.


En France, les hommes sont responsables de l'écrasante majorité des comportements asociaux : ils représentent 83% des personnes mises en cause par la justice, 90% des personnes condamnées par la justice et la population carcérale est à 96% masculine. Ils sont surreprésentés dans tous les types d'infraction et notamment les plus graves. Les ministères de la Justice et de l'Intérieur fonctionnent en grande majorité pour les hommes.


De ce fait, si tous les hommes ne sont pas délinquants et criminels, l'immense majorité des délinquants et des criminels sont des hommes.


Cela a un coût financier et humain estimé à 95,2 / près de 100 milliards d’euros par an. Payé par l'État en services de police, judiciaires, médicaux et éducatifs pour y faire face et par la société qui supporte les souffrances physiques et psychologiques des victimes, et subit des pertes de productivité et des destructions de biens.


Lucile Peytavin s'interroge sur les raisons de cette surreprésentation des hommes comme principaux auteurs des violences et des comportements à risques : elle déconstruit les idées reçues sur les prétendues causes biologiques et décortique les mécanismes éducatifs à l'oeuvre.


Alors quel est le coût, en France, en 2021, des conséquences de la virilité, érigée en idéologie culturelle dominante ? Lucile Peytavin pose la question ; n’aurions-nous pas tous intérêts à éduquer les garçons comme les filles ?!

Ils m'ont fait confiance

BPW france et Espod à l'occasion de la CSW65
BNP Paribas MixCity
L’Institut de l’engagement 
CJD Saint-Etienne 
CJD Annecy
Maison des femmes de Lille 
Ville d’Aix-Marseille
Ville de Dijon
Ville de Genève
Le printemps des Fameuses 
Rouen donne des Elles
Club Femmes ici et ailleurs 
Attenti 
Le festival impulsions à Niort 
Le festival Terre de paroles à Rouen
Le mouvement HF
She4she 
Etc.

 

HISTOIRE DU TRAVAIL DES FEMMES

LES FEMMES DANS LES MÉTIERS INDÉPENDANTS DE LA MUSIQUE : UNE LONGUE HISTOIRE VERS L’AUTONOMIE

MEWEM/FELIN - 10 février 2020

shutterstock_608024477-300x300.jpg

DÉBAT : EDUCATION À L'ÉGALITÉ UN COMBAT DE TOUS LES JOURS - 9 MARS 2020 UPEC

En présence de Rost (membre du CESE/ONG Africa aid'éducation) et Huguette Klein (membre du Laboratoire de l'égalité)

Capture d’écran 2020-03-22 à 20.04.10.

ARTISAN.E.S ET COMMERÇANT.E.S DE LA VALLÉE DE LA GALAURE AUX XIXE ET XXE SIÈCLES

La Motte-de-Galaure - 25 janvier 2020

82953696_2617912478430768_2225830508678348800_o_edited.jpg

ARTISAN.E.S ET COMMERÇANT.E.S DE LA VALLÉE DE LA GALAURE AUX XIXE ET XXE SIÈCLES

Archives départementales de la Drôme - 18 novembre 2019

Capture d’écran 2019-11-12 à 15.48.40.

FEMMES EN MILIEU RURAL : BRISER LE "SILENCE HISTORIOGRAPHIQUE"

Séminaire général du Laboratoire d'études rurales 2016 - Université Lyon 2

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-02-03%20a%CC%80%2016.38_edited.jpg

"FEMALE HABERDASHERS AND HABERDASHERS IN LA MOTTE-DE-GALAURE AND IN THE NORTH OF DROME IN THE NINETEENTH AND TWENTIETH CENTURIES"

Centre for the History of Retailing and Distribution (CHORD) Wolverhampton - 10 septembre 2015

image-with-shopkeeper-only.jpg